L’équivalent d’un camion de vidange de vêtements est jeté toutes les secondes dans le monde.

Le secteur de la mode compte parmi les industries ayant un des impacts les plus importants sur les changements climatiques et renforce les inégalités socio-économiques à travers le monde. J’ai lancé Little Yogi il y a maintenant 6 ans afin d’adresser directement cette situation.

Le « fast-fashion », ou la mode jetable, est une problématique inquiétante pour notre planète. Les grandes surfaces vous proposent de nouveaux items, toutes les semaines, à prix toujours plus bas.  Une qualité moindre avec des tendances éphémères, c’est ce qui contribue fortement à la surconsommation.

Pour arriver à offrir des vêtements à un prix aussi bas, les grandes corporations font des productions de masse, là où il y a peu ou pas de normes liées au travail. Oxfam recense plus de 50 000 jeunes filles en situation d’esclave textile en Inde seulement. Ce serait bête de considérer la santé de notre planète, sans considérer la santé des tous les êtres vivants y résidant! 

Le cycle des vêtements est très lourd pour notre planète.

De la culture de la fibre, la matière première, à sa transformation en tissu, en passant par la teinture, le lavage et les transports, l’impact d’un petit morceau de vêtement est beaucoup plus grand qu’on ne le croit! 25% des produits chimiques produits mondialement sont utilisés dans les textiles et 20% de la pollution mondiale des eaux vient du textile, à cause des teintures. 

Depuis 6 ans, nous tentons d’avoir une vision 360 au regard d’actions écoconscientes

  • Nous nous assurons d’avoir des partenariats éthiques, des documentations officielles nous permettant de valider que la santé des travailleurses est respectée. Que ce soit dans le champ des récoltes ou dans l’atelier de travail;
  • Les vêtements sont créés, confectionnés au Québec;
  • Nos vêtements sont tous faits à partir de matériaux biologiques/ecocert/recyclés;
  • Nous développons des modèles épurés de stéréotypes liés au genre afin de permettre  à toustes les enfants de les porter;
  • Nos patrons sont évolutifs et permettent que les enfants puissent les porter 5-6x plus longtemps qu’un item en grande surface;
  • La qualité des matières est telle que les vêtements durent longtemps, lavage après lavage;
  • Les encres utilisées sont non-toxiques, les impressions sont digitales et faites à base d’eau;
  • Les étiquettes de nos vêtements sont plantables (fleurs sauvages);
  • Nos enveloppes d’expédition sont recyclables et compostables.
  • Nos productions sont toujours en quantités limitées. Il s’agit parfois d’un irritant pour le/la consommateur.rices, mais cela permet de ne pas accumuler d’inventaires et de pertes de vêtements qui finissent en enfouissement. 

Ce que je souhaite, c’est vous encourager à consommer moins, à consommer mieux. 

Je souhaite que vos Little Yogi aient de multiples vies. Qu’ils voient vos enfants avoir le privilège de culbuter librement dans les champs. 

Ma promesse est de toujours continuer à mettre nos valeurs au centre de toutes nos actions. De continuer à nous informer afin d’améliorer nos processus et de réduire notre impact environnemental. 

                                                                                                                               – Nancy et l’équipe de Little Yogi xxx